Trajet et Elimination de l'alcool

       De quelle manière l'alcool se diffuse dans le corps ? 

      Dès que l'on ingère de l'alcool, celui-ci passe par le sang, par la muqueuse buccale et par l'oesophage. Dans le sang, l'alcool se diffuse rapidement et se propage donc dans tous les organes. La diffusion de l'alcool dans le corps est plus ou moins rapide selon les individus. Des facteurs peuvent accélérer la diffusion de l'alcool dans le corps comme :  

  • les boissons alcooliques chaudes
  • les boissons alcooliques avec du gaz carbonique
  • le mélange alcool /sucre
  • la consommation rapide
  • la consommation à jeun
  • certaines maladies

Plus la diffusion d'alcool dans le sang est rapide, plus l'alcoolémie augmentera rapidement et l'individu sera donc plus vite ivre. Au contraire, l'alcoolémie augmentera lentement lorsque son passage par l'estomac sera ralenti, donc quand on a mangé. Il faut 1 heure environ lors d'un repas et 15 à 30 minutes à jeûn pour que la concentration d'alcool dans le sang soit au maximum, ensuite elle récupère son niveau initial apres l'arrêt de la consommation.

L'alcool est plus soluble dans l'eau que dans la graisse, donc la concentration d'alcool dépend de la quantité d'eau contenu dans le corps. En règle générale, les individus plus " lourds " ont beaucoup plus d'eau dans leur corps donc leur taux d'alcool est plus faible que pour des personnes de corpulance normale avec la même quantité d'alcool. De meme, les femmes possèdent plus de tissus adipeux que les hommes donc elles possèdent moins d'eau et une quantité d'alcool dans le sang plus élévée à consommation égale.

       Quels organes contribuent à son élimination et comment ?

La majeure partie de l'alcool contenue dans l'organisme est éliminée par le foie (95%) en produits extrêmement toxiques qui vont directement imprégner nos organes. Les poumons, les reins et la peau peuvent éliminer jusqu'à 5% environ.

L'élimination de l'alcool par le foie se fait en deux étapes grâce à des enzymes.

Tout d'abord, l'alcool se transforme en acétaldéhyde par l'enzyme alcool déshydrogénase (ADH). L'acétaldéhyde est une substance très toxique qui peut provoquer des dégâts dans tout l'organisme. Ensuite, l'acétaldéhyde est métabolisé en acide acétique par l'enzyme acétaldéhyde déshydrogénase (ADLH). Puis les acétates sont transformées en acétylcoenzyme A. Cette coenzyme joue un rôle primordial dans le cycle des citrates, des acides gras et dans la synthèse du cholestérol. La synthèse des acides gras est facilitée par l’acétylcoenzyme A, ce qui entraîne une accumulation d’acides gras dans le foie et peut conduire à une accumulation anormale de graisses dans les cellules (une stéatose) du foie en cas de consommation excessive d’alcool. En cas de comsommation excessive d'alcool, une voie de dégradation supplémentaire est ouverte grâce au systéme microsomial d'oxydation de l'éthanol (MEOS).

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site